Le tabac et la silice cristalline

Captura principal
Diffusion

Dans le secteur du granit, la silicose est l’une des maladies professionnelles les plus fréquentes et son développement est dû à l’accumulation de poussière de silice dans les poumons avec une réaction pathologique face à celle-ci, en particulier de type fibreux. Cette maladie peut être évitée en réduisant et en contrôlant la quantité de poussière dans l’environnement de travail et en réalisant des examens médicaux réguliers. Il est très important de la détecter à un stade précoce; car, bien qu’il n’y ait pas de traitement, il s’agit d’une maladie évitable.

La consommation de tabac est très nocive pour la santé et c’est la principale cause évitable de maladie et de décès prématurés en Espagne. On devient accro au tabac parce qu’il contient de la nicotine, une drogue addictive qui peut créer une dépendance importante.

La poudre de silice et le tabac affectent négativement la fonction respiratoire, et ils ont un effet encore plus puissant quand ils sont associés.

Des études qui ont été menées démontrent l’existence d’une relation directe entre la consommation habituelle de tabac et l’augmentation de l’absorption de la poussière de silice, avec le risque accru d’apparition et d’aggravation de diverses maladies pulmonaires telles que la BPCO ou le cancer du poumon.

Si le travailleur est un fumeur, les symptômes cliniques peuvent se chevaucher et produire un diagnostic tardif et donc accélérer la progression de la maladie.

Les informations sur les dangers du tabac pour la santé sont assez nombreuses, même si les fumeurs ont toujours tendance à minimiser les risques du tabac. Si vous ajoutez au tabagisme une activité professionnelle impliquant une exposition à la silice, les conséquences peuvent être néfastes pour le travailleur.

Le travailleur doit connaître les risques du tabac, l’espérance de vie et les coûts socio-économiques des maladies dérivées du tabac pour parvenir à l’éradication de cette habitude toxique. Par ailleurs, les entreprises doivent mettre en œuvre les meilleures techniques disponibles pour réduire les concentrations de silice cristalline sur les lieux de travail.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog EuroCKP