Niveaux basde radon dans les installations EuroCKP

1200px-Electron_shell_086_Radon.svg
EUROCKP-FR

EUROCKP a participé à une étude pionnière dans le secteur, développée par le Centre Technologique de Granite, qui s’est concentrée sur l’étude des niveaux de radon existants dans différents lieux de travail.

Les différentes surveillances effectuées ont permis de connaître les conditions environnementales optimales qui se produisent dans nos installations, en ce qui concerne le gaz radon, certifiant une exposition sécuritaire des travailleurs à cet agent physique.

Quatre (4) échantillonneurs ont été placés dans différentes zones des entrepôts et des bureaux, assurant ainsi toutes les zones d’influence des travailleurs d’EUROCKP.

Trois des équipements situés dans les halls de production ont révélé des valeurs inférieures à la limite de détection de la méthode (41Bq/m3), le détecteur mis en place a obtenu une concentration de 119 Bq/m3, très inférieure aux valeurs de référence préconisées par la réglementation niveau national actuel (600 Bq/m3) et dans la Directive EUROATOM (300 Bq/m3).

Tous les résultats des mesures montrent de faibles valeurs de concentration de radon, l’une des principales raisons de cette réalité étant l’agencement des navires et leurs conditions d’utilisation. Il s’agit de larges nefs de hauteurs (6-7 m) où les grandes portes d’entrée et de sortie favorisent la ventilation continue et le renouvellement de l’air.

EUROCKP continuera de surveiller les concentrations de radon au cours de l’année 2018 afin de vérifier les concentrations de radon tout au long des différentes étapes de l’année et les conditions météorologiques.

Pour la réalisation de cette étude, l’expérience de l’Université de Cantabrie à travers son spin off RADUCAN a été comptée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog EuroCKP