PER – Revêtements techniques surélevés avec pierre naturelle

Foto principal
EUROCKP-FR

Les PER, revêtements techniques surélevés, ou sols techniques sont une modalité de pavage moderne et fonctionnelle.

Leur pénétration dans les marchés est en pleine croissance en raison de sa grande polyvalence à l’heure d’entreprendre des changements dans la distribution des espaces dans les bâtiments d’usage collectif de manière fonctionnelle et sans travaux, puisque ceux-ci modifient la portée du travail des utilisateurs.

Dans ce type de pavage, comment pourrait-il en être autrement, la pierre occupe une place privilégiée, grâce aux excellentes propriétés de ce matériau et à la précision de la machinerie de transformation utilisée aujourd’hui, ce qui permet de respecter les exigences dimensionnelles requises pour ce type de sol.

Lors de la conception d’un PER, chaque composant doit être analysé pour prendre les décisions appropriées dans chaque cas.

Les composants du système sont les suivants:

  1. Carreau de pierre naturelle: Les carreaux doivent être conformes aux exigences générales de la pierre et aux exigences dimensionnelles des normes de produits européennes. En outre, ils doivent satisfaire à d’autres types d’exigences, comme celles qui se réfèrent à la charge limite, à la charge d’impact dynamique des corps durs et à la charge dynamique de corps mou.
  2. Piédestaux: Ils peuvent être de différents matériaux et types, et ils doivent être choisis en fonction des charges de trafic prévues, de la taille du carreau et de la hauteur du plénum (espace entre la base et le carreau). Les piédestaux doivent permettre, au moins, leur régulation et leur blocage en hauteur. De plus, les piédestaux doivent supporter, pendant leur durée de vie, les contraintes environnementales sans subir de modifications, ce qui doit être garanti par le fabricant.
  3. Traverses: Elles peuvent exister ou non, selon le type de système choisi, les charges de circulation, la taille du carreau et la hauteur du plénum. Les traverses sont des composants horizontaux qui relient deux piédestaux ensemble, pour donner une plus grande stabilité au système. Elles doivent être métalliques, en acier ou en alliage d’aluminium, et ne pas constituer pas un couple galvanique avec les matériaux en contact.

 

EVA PORTAS FERNANDEZ

DÉPARTEMENT CONSULTATION TECHNIQUE

CENTRO TECNOLOXICO DO GRANITO

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog EuroCKP